Ma réservation

Si vous connaissez la sophrologie, vous savez que les exercices qui sont proposés à vivre pendant les séances sont entrecoupés de temps de pause.

Des temps où le mouvement s’arrête, des temps pour accueillir et intégrer tout ce qui se présente à la conscience : tous les phénomènes sensoriels, émotionnels ou mentaux.

Des temps pour récupérer après l’activation du corps, la mise en mouvement.

Ces temps de pause sont des temps indispensables aux séances, mais plus largement aussi, dans notre vie de tous les jours.

 

Avez-vous déjà pris le temps d’observer le rythme de vos journées ?

Prenez-vous régulièrement le temps de vous « poser », de respirer, de récupérer ?

Loin d’être une perte de temps, ces espaces de repos sont indispensables pour garder un bon niveau d’énergie tout au long de la journée !

 

La sophrologie m’a aidé à prendre conscience de l’importance de s’autoriser à se reposer.

 

C’est pourquoi, cette semaine, j’ai choisi d’écouter mon corps qui me demandait ce temps de pause précisément et j’ai mis un frein à mes activités.

 

Les messages que le corps m’envoyait ces derniers temps étaient clairs : fatigue au réveil, difficulté à sortir du lit, fatigue persistante, irritabilité, trous de mémoires et difficultés à me concentrer.

 

Il m’a fallu un burn out pour comprendre que le corps finit toujours par avoir le dernier mot.

J’ai donc appris, avec cette expérience, d’abord à repérer les signes de ce besoin de souffler, puis à les entendre et à les écouter.

 

Car le corps nous parle en permanence. A nous de choisir si nous voulons engager le dialogue avec lui, ou faire la sourde oreille …

 

                                                                 

                                                                                 Les actus d’avril

 Séances de fasciathérapie

 

  • à Dijon, du 1er au 5 avril

à Gonfaron ou à Toulon (uniquement les jeudis pour ce dernier) 

 

  • Evénements à venir
  • A Lorgues (83), le samedi 13 avril à 14 h : Causerie sur le thème « Découvrir la thérapie quantique, la puissance du subtil  »

Infos sur : www.emeis.org

 

                                                      Et je vous souhaite de très joyeuses Pâques !

 

                                                                                          Nathalie